19/11/2007

Reprise

plaque 95 plaque 42

 

De 07h19 à 11h53 et de 15h29 à 19h12
Bonjour,

 

Jour de reprise après une semaine de congé. Je dis bien « congé » et pas « repos ». Vous vous doutez bien que congé veut dire « travail à la maison ». Mais, dans l’ensemble, je ne suis pas trop mécontent de moi, les travaux ont bien avancé et ça commence à sentir la fin (enfin, pas trop tôt…).

J’essaye de ne pas taper trop fort sur mon clavier, vu l’heure plus que matinale, afin de ne pas réveiller Lynette qui dort juste dans la pièce à côté. Oué, ça va, j’entend déjà les réflexions d’ici. « Tiens, j’croyais que t’étais pas matinal mon Ichou… » (et celle-là, c’est dans le meilleurs des cas hein…). Hé bien figurez-vous que depuis quelques temps, (travaux obligent) le soir, vers 21h00, je m’écroule dans le fauteuil. Vers 22h00, j’ai compris qu’il était inutile de continuer à lutter et je m’en vais donc au dodo (c’est bien la meilleure chose que j’ai à faire non ?). Tout ça c’est très bien, mais alors, vers 02h30 du mat… TING mes yeux se rouvrent, et là… bonjour (c’est la cas de le dire) pour se rendormir hein…

Suis resté à me tourner et me retourner dans mon pieu jusqu’à 05h00, mais visiblement, Morphée ne voulait plus de moi. Pas trop grave vu qu’on m’a gentiment attribué un service comme je les adore (tu parles…), à savoir, un coupé « de la mort qui tue » (comme dirait Virginie, ma fille).

Voilà, je vous raconte la suite ce soir ou demain.

Hé bien, c'est demain. Je vous raconte pas mon état hier soir en rentrant à la maison, c'est encore juste si j'ai eu la force d'avaler un frugal repas et lutter jusqu'à 22h00 avant de plonger dans mon nid pour 10 heures de sommeil...

Venons-en à la journée. En imprimant ma feuille, oooooooh surprise, non seulement le service était coupé, mais, j'avais un cadeau en plus, il était scindé aussi... Donc pour les "non-stib" (et d'après le sondage en cours, il y en a quand même 32%), 2 voyages sur le 95 puis 3 heures et  36 minutes à m'emmCENSURE au dépôt, puis ressortir un bus du dépô, faire un 42, remplacé à H. Debroux, prendre le bus qui suit pour un barré 42 Roodebeek et rentrer au dépôt du Transvaal. Chouèèèèèète. (c'est plus une place que j'ai, c'est une situation... Allons, allons Bachi t'as pas de raisons de te plaindre).  Enfin, heureusement qu'on en a pas tous les jours des services pareils.

A part cela, sur le 95, arrivé à Trône, une petite voix à mes côtés m'adresse gentiment la parole. "J'aime bien votre blog, j'étais pas certaine que c'était vous, mais maintenant je suis sûre". Ben, c'était Tarteauflan (qui a, en plus, laissé un chouette message) qui m'avait reconnu. Merci à elle, ça fait toujours plaisir d'avoir un retour du blog. 

En ce qui concerne mon second morceau sur le 42, rien à signaler, si ce n'est que ce deuxième morceau ne sert que pour le premier voyage (sortie des écoles), alors que le second (barré Roodebeek) est complètement inutile. J'ai eu 4 personnes durant cet aller-retour (ça vaut  bien la peine...). Enfin... après tout, ce n'est pas moi qui paye le gazoil hein...

Sur ce, je vous laisse. Je m'en vais préparer  le  post de ce jour.

BiZzZoOo

P.S. encore une bonne que m'a envoyé Alain (mon pote) 

BRUS - SEL - HAL - LE - VIL - VOOR - DE.

                             VOILA

                     T' IS GESPLITST.

Was da nu zo moeilijk?

Ciaoooo

 

 

 

 

 

05:14 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Un petit lift sur le 95 Merci de m'avoir conduite au boulot...
J'ai bien aimé votre facon de conduire sur le pont après levure... Rouler à son aise et pas forcément coller au cul de la voiture précédente. C'est vrai que ca sert à rien de accelérer-freiner -accelérer-... alors qu'on voit bien que devant ca avance pas. C'est beaucoup plus soft pour se réveiller le matin.
A bientot j'espère.

Écrit par : Tarteauflan | 19/11/2007

hum , je vois que le marchand de sable n'avait plus de sable ... solution : greg ! il en a plein les reins de sable :p A++

Écrit par : karim | 20/11/2007

Les commentaires sont fermés.