10/01/2008

Calme plat

plaque 95

 

De 05h32 à 14h01 Bonjour,

 

Où êtes-vous? Bon sang, je vous entends mais je vous vois pas... Faut dire que j'ai les yeux qui se ferment tout seul, c'est une horreur.

Ah, vous êtes là...

Ce matin, ce foutu réveil a dû me jouer "bis repetita" pour que  je daigne enfin me lever. Vous vous rendez compte, deux fois à 9 minutes d'intervalle. C'est scandaleux (surtout pour Linette qui ne doit se lever qu'à 06h45... Enfin, son réveil sonne à cette heure là. C'est pas pour autant qu'elle se lève...)

95 quand tu nous tiens, je dois dire qu'en "huitre fermée" c'est une ligne agréable. Surtout quand on ne se souviens même plus d'y avoir roulé tellement la fatigue se fait ressentir cette semaine (je suis quand même certain de ne pas avoir croisé Kathia, je m'en serais apperçu si cela avait été le cas). Il faut dire que, question horaires, j'ai été servi? Trois coupés et deux matins. Pour quelqu'un qui n'aime pas se lever tôt, pak dat in ââ kas...

A 13h32, Marie-Claire (chouchou voir le lien vers son blog ici à droite) m'a remplacé et je rentrerais au dépôt où je prendrais connaissance de mes horaires pour la semaine prochaine.  Excelllllllllllllllente semaine en perspective, surtout que j'ai déjà réussi à "fourguer" un de mes coupés. Il n'en reste plus que trois à liquider. Demain comme mon service est coupé aussi (pour un dernier jour, merci les gars...) j'aurais tout le temps de rechercher à qui ces service de mCENSURE pourraient bien convenir. 

Je verrais aussi notre grand ami Gregounet à la salle de recette. J'ai eu le malheur de croiser ce sagouin ce matin. Lui sur son 17 et moi peinard au terminus à Wiener sur mon 95.

Je n'avais pas vraiment fais attention pour me rendre compte quelle était la larve au volant de ce ridicule minibus (petit suppositoire pour mon gros articulé). Toujours est-il que ce minable petit vers de terre rampa hors de son véhicule et vint taper contre mon carreau. Il crût me saisir. Ha ha ha (je rigole à gorge déployée là...).

Vint ensuite une autre rencontre où, étant stationné vers l'autre sens, il me dépassa, ouvrit sa fenêtre et me lanca une petite phrase assassine que je ne m'abaisserais pas à vous répéter. 

Ce minable cafard suintant se targa, par la suite, vis à vis des autres ravnos, peuplant notre communauté (à savoir Cacal et Dédé, (mais surtout à Dédé...)) d'avoir, sois-disant, fait une bonne blague à l'ancêtre (moi donc, d'après lui hein...). 

Il se garda bien de raconter que lors de ma rentrée au dépôt, je le croiserais dans la salle de recette où, nonchalamament comme à son habitude, il feuilletait une publicité reçue dans la DH. Celle-ci vantait les mérites d'une voiture de luxe (laissons le rêver après tout, ça au moins ça ne coûte rien). Ma vengeance fût terrible, d'ailleurs la pub s'en souvient encore et il (Greg bien sûr, qui d'autre?) ne put continuer à la consulter, tellement elle avait souffert (la pôôôôvre). Je lui fit part de ma profonde colère en laissant s'abattre quelque peu ma main sur le haut de son crâne (mais en partant de très loin afin de prendre le plus de vitesse possible...). En un mot comme en cent, une... heu, allez oué, plusieures bonnes baffes. Non mais, il les avait bien méritées celles là hein, j'vous jure.  

Nul commentaire aux autres non plus en ce qui concerne sa boîte de soda (vous savez hein, cette boisson noire et pétillante, inventée le 8 mai 1886 par un pharmacien d'Atlanta nommé John Styth Pemberton). Eh bien cette cannette ne sera consommable que dans une dizaine d'heures (au minimum). Hé oui, j'ai pu m'en saisir et je dois vous avouer que j'ai pris vraiment beaucoup de plaisir à la secouer très, mais alors, très fort... C'est de lui que j'ai appris à être cruel...

Voila, je m'en retournerais donc vers ma campagne afin de prendre un minimum de repos avant le baroud final de demain. Un coupé (le troisième et dernier de la semaine) 71 et 17 de 06h00 à 17h40.

A demain si je vis encore...

DidiTBiZzZoOot

 

 

 

17:03 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Espèce de ... "Où êtes-vous? Bon sang, je vous entends mais je vous vois pas... Faut dire que j'ai les yeux qui se ferment tout seul, c'est une horreur. Ah, vous êtes là... Ce matin, ce foutu réveil a dû me jouer "bis repetita" pour que je daigne enfin me lever. Vous vous rendez compte, deux fois à 9 minutes d'intervalle. C'est scandaleux"
Arrêt donc de te plaindre, je t'ai proposé de te soulager de tes matins et tu m'as répondu quoi hein? NON t'sais!
Je n'en dirais pas plus, car demain tu vas à nouveau me tenir par les bijoux, mais je veux bien me lever pour toi tu sais, réfléchi, sait-on jamais!

Écrit par : DédéSTIB | 10/01/2008

Dédé à raison Tu n'es qu'un espèce de ..... mais moi c'est pour autre chose. Tu t'es bien gardé de me dire dans quel état était ton bus hier quand je t'ai remplacé hein!!! et en plus tu n'en dis rien sur ton blog. Je sais qu'on a l'habitude mais celui là c'était le pompon. D'ailleurs je vais faire un post sur mon blog avec quelques photos. Bisous mon chouchou

Écrit par : Marie-Claire | 11/01/2008

Marie-Claire, L'état des bus? Mais ils sont quasi tous dans cet état. Ce n'est pas un scoop hein. Alors, si tout le monde le sait, je vois pas l'intérêt de répéter tous les jours la même chose en fait.
Et puis, je savais que tu t'en chargerais... :-o

Écrit par : bachi45 | 12/01/2008

Les commentaires sont fermés.