27/04/2008

La fête à l'école

Bonjour,

Grosse journée que celle d'hier, aboutissement de mois de travail pour nos enseignants du collège Saint Etienne, la fancy fair (il est à noter que l'on ne dit plus "fancy fair" mais bien "fête d'école").

Me retrouvant parachuté "préposé responsable aux frites", devinez avec quels collaborateurs je me suis retrouvé? Le trio de choc, comme à la dernière fête où là, j'oeuvrais au barbecue. Le trio Pascal (PDG et mon meilleur pote... Heu... PDG veut dire Prof De Gym hein...), Bernard (dispatcher TEC) et moi.

Le trio...

aPascal_Bernard_et_moi
Pascal qui, comme d'hab, se paye gentiment ma tête... (admirez surtout ma moue "dédaigneuse" et la fille derrière qui se demande sur quels zigomards elle est tombée.)

aPascal&Didi

Quant à Bernard, bombardé "responsable pro barbrcue" il n'a toujours pas compris qu'il ne faut pas se mettre contre le vent lors de la cuisson des saucisses. Là, heu... oui, il suffoque...

Bernard_qui_suffoque

Midi, le coup de feu... Aaaaaarghhhhlup'ssssssss. Si je vous dis "65 kilos de frites en 2 heures", ça vous parle?  Eh bien croyez-moi, pour en cuire et servir autant, demandez à ceux qui font la cuisine à la maison et ils vous diront qu'il faut en donner un sacré coup pour y arriver. Mais... Photos...

Mon pote Pascal au boulot

aPascal

Concentration maximale... 

aPascal_concentré

Et notre Bernard qui surveille ses saucisses avec amour et tendresse

Bernard

et prépare les petits pains. En fait de chiffre, il en a quand même préparé 250 des pains saucisses hein... 

Bernard_coup_du_pain

Et pendant ce temps là, Pascal et moi nous cuisons,

En_plein_boulot

Servons nos clients avec le sourire,

Didi

Mais en étant concentré quand même

Didi_concentré

Tout en maintenant de bonnes relations sociales (un bon Ravnos quoi...)

Didi_Ravnos

Didi_taff

Et pendant ce temps là, sous le soleil, je ne vous raconte pas la file qui s'étendait devant moi. Non, je ne vous la raconte pas, je vous la montre. Fallait-il qu'ils aient faim pour ainsi attendre patiemment sous le soleil, sans rechigner, sans essayer de se passer l'un devant l'autre et sans essayer de resquiller sur le prix du billet... Heu... du paquet voulais-je dire.

La-file_aux_frites

Mais la fête de l'école ce n'est pas seulement "la bouffe", c'est aussi la fête des enfants qui fréquentent cette école. Donc, cette journée est en quelque sorte la leur. Et, la fête, c'est aussi les jeux,  les tombolas sans oublier les traditionnels  spectacles des enfants. 

Vous savez, l'école est un monde merveilleux, quasi magique. En effet, je n'ai jamais vu autant de personnes donnant tout un samedi de leur si court week-end, bénévolement,  uniquement pour que cette fête soit une réussite. Et, personnellement, quand je vois un petit garçon comme celui-ci, je me dis qu'on ne le fait pas pour rien.

aUn_Petit_graçon_heureux
aUn_Petit_graçon_heureux2

En vrac, d'autres jeux 

Jeu_des_enfants

Le jeu de massacre où les enfants peuvent se défouler sur la tête des profs (en photo bien sûr hein...)

Le_jeu_de_massacre

Sans oublier, les gonflables...

Les_Jeux_gonflables
Les_Jeux_gonflables2

N'oublions pas les parents qui, attendant patiemment que leur(s) progéniture(s) se fatiguent un max, peuvent toujours se désaltérer au bar qui trône au beau milieu de la cour de récré.

Le_bar

S'il fallait encore vous  prouver à quel point cette fête était réussie, je vous montrerais cette photo affichant le monde à l'extérieur.

Lemonde

Je suis persuadé que ce n'était pas nécessaire. Par contre, je voulais absolument vous présenter mon ami René qui, comme à l'accoutumée,  fait le pitre.

Mon_ami_rené
Mon_ami_rené2

Voilà, c'est ici que le reportage de cette belle journée s'arrête. Nous sommes sommes à 30 km de Bruxelles, et vous ne pouvez pas imaginer comme la vie s'écoule plus paisiblement ici.

Petite fête d'école de village où le temps ne compte pas encore et où les gens arrivent à décompresser le week-end,  du stress de la semaine.

En ce qui me concerne, les 11 heures passées à cuire des frites (de 09h00 à 20h00) ont eu raison de ma résistance. Je suis rentré à la maison, me suis étendu dans le fauteuil en espérant être tranquile devant ma télé (y'avais une émission qui semblait intéressante sur Arte, concernant Einstein et sa fameuse formule E=mc2, explications et développement). A 20h30, je sciais toute la forêt de Soignes... Donc ceci est un appel, si quiconque à enregistré cette émission, j'aimerais bien en avoir une copie... Merci d'avance.

Vers les 23h00 je me suis réveillé, me demandant ce que je faisais là. C'est à ce moment là que Morphée m'accueillit, dans ma chambre, à draps ouverts... 

A++ 

DidiBiZzZzOoOanim2

 

 

 

12:34 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/04/2008

Une belle ballade suite et fin

Eh bien voila, comme promis, j'ai monté la vidéo de cette belle journée.

En prime, quelques photos prises par Marc (Enfin, par Sylviane, car Marc, LUI, ne filme pas ou ne prend pas de photo en roulant...).

Marc B1

Marc A2

Marc A3

Marc A4

Marc A5

Marc A6

Marc A7

Marc A8

Marc A9

Marc B1

Marc B2

Marc B3

Marc B4

Marc B5

Marc B6

Marc B7

Marc B8

Marc B9

Marc C1

Marc C2

Marc C3

Marc C4

Marc C5

Marc C6

Marc C7

10:15 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

21/04/2008

Une belle ballade

Bonjour à vous tou(te)s

 

Pas de panique, ce n’est pas (encore) la fin de ce blog. Bien que tournant au   ralenti, il n’en est pas encore mort pour autant. C’est donc pour cette raison, que j’aimerais vous conter une belle journée de printemps (enfin, de printemps… d’après le calendrier du moins). Il faut bien avouer que la température était clémente et que le pluie nous a fait le plaisir de ne pas nous gratifier de sa présence (c’est déjà ça…).

Départ de Court-Saint-Etienne à 08h40 pour me rendre à la station d’essence de Bierge, où Marc et son épouse Sylviane m’avaient donné rendez-vous. Nous ferons la route ensemble jusqu’au deuxième point de rencontre, à savoir, Dinant.

Aaaaaaah Dinant, berceau de ce bon Adolf Saxe (1814-1894) inventeur de ce merveilleux instrument qu’est le saxophone. Mais heu… je m’égare légèrement du sujet, forcément, avec ce que le vent me joue comme partition dans les oreilles, c’est bien normal.

Mais assez de bla-bla, passons vite aux photos puisqu'un petit dessin vaut toujours mieux qu'un long discours.

Départ 1

Départ 2

Départ 3

M_départ1

Nous nous arrêterons vers 11h00 pour une première pause (j'me souviens plus à  hauteur de quelle ville c'était, donc...  les gars, un petit message pour me rafraîchir la mémoire afin d'être le plus précis possible... Merci...)

Juste avant d'entrer dans cet établissement, je pris bien mon temps pour immortaliser cet arrêt par une petite séquence vidéo, lorsqu'un automobiliste eût l'impudence d'oser me klaxonner... Mais heu... pourquoi?? ben, je ne m'étais pas vraiment rendu compte que je me trouvais quasi au milieu de la chaussée... Oooop'ssss, j'avais pas vu chef... 

ArretCafe
Départ Marc-Sylviane

Petit arrêt "essence" (ben quoi, nous sommes au Luxembourg non...)

Essence 2

Essence 3

Essence 4LesBecanes

Essence 5LesBecanes2

Essence 5SylverWing

Essence 6

M_essence_Groupe1

M_essence_Groupe3

M_essence_Groupe4

M_essence_Groupe5

M_essence_Groupe8

M_essence_Ichou_photo

M_essence_Ichou_plein

Jacques

M_essence_Jacques

Claudi

M_essence1

Christophe

M_Christophe_Gros_plan

MIDI... Aaaaaah arrêt dîner... Mais bon sang, mais heu... Il est pas midi là... Horreur et damnation... il est déjà 14h00. Rhââââ ce que le temps passe plus vite en bécane qu'en bus... (Ben c'est normal hein Bachi... en bus tu roules moins vite, donc le temps passe moins vite aussi... hannn c'est ça...). Oooop'sss, j'ai glissé chef...

Donc, après ce dérapage... la table.

Les mecs d'un côté (vindjiou on est pas des ...). De gauche à droite Claudi, Christophe, Marc et Jacques

Arret_midi_les_mecs

Et de l'autre côté de la table... Les nanas de gauche à droite:  Véronique, Sylviane, Mireille et Marie-Paule

Arret_midi_les_femmes

Après ce repas, Jacques se senti obligé de mettre un peu d'ambiance en faisant l'idiot  (pour une fois changer). "T'as vu Ichou, ça te rappelle pas le coup de l'éclair au chocolat ?" me dit-il tout en plantant sa face à 5 centimètres de sa crèpe à la crème fraîche. Mal lui en prit, Véronique, d'un coup d'un seul ne se fit par prier pour lui asséner une chiquenaude derrière la tête (bon allez, c'était plus une petite baffe qu'une chiquenaude, mais je trouvais le mot tellement plus agréable...). 

Résultat, Jacquouille le nez plein de crème fraîche...

Arret_midi_dessert_Jacques

Arret_midi_dessert_Jacques2

Arret_midi_Jacques_Creme_fraiche

Arret_midi_Jacques_Creme_fraiche2

Le groupe (Jacques qui fatigue déjà... Meuh non Bachi, c'est la faim ça...) 

Arret_midi_groupe

Claudi et Christophe

Claudi_Christophe

Quelques photos prises heu... en route...

Motard_En_Route 1
Motard_En_Route 2
Motard_En_Route_par_L_Arriere
Motard_En_Route_par_retro
Heu... Bachi. Qui prenait ces photos? "Ben... moi" ... Et qui roulait pendant ce temps là?? "Ben... moi aussi..." Réflexion des autres... "Mais il est malade ce mec... Il prend des photos en roulant... Mais, mais, mais... il filme aussi... Aaaaarrrgggggllupsssss.. Il est fou..." "Eh les gars... no stress, j'ai pas d'embrayage moi, ce qui me laisse une main libre non..."

Bon, il faut quand même vous dire qu'il y a des séquences vidéos filmées à 120/h mais bon... sur cette petite route de campagne, y'avait laaaaaargement la place... La troisième photo (celle avant les motars dans le rétro) est un fameux coup de bol. Imaginez  que je l'ai prise "au pif" en roulant et en tournant l'appareil photo vers l'arrière au dessus de mon épaule (bien sûr, sans regarder où l'objectif donnait... 'faut quand même pas pousser que je vais me retourner en roulant hein...).

Et pour finir, en vrac,

Arret1
Arret2
Arret_Campagne

Voila, je continuerai après-demain, car demain, un coupé de la mort qui tue (comme dit ma fille).

Et là, il est déjà 10h59, je commence à 12h24 et je suis toujours en peignoir... Ooooop'sssss c'que ça va être short...

Il y a encore des photos qui doivent arriver et je monte la séquence vidéo... Pardon? Ben, heu, bien sûr que j'ai filmé en roulant... Mais je vous explique cela plus tard...  Là, j'ai plus le temps... 

A++

 DidiBiZzZzOoOanim2

 

09:33 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |