26/10/2008

Le responsable de ce qui suit, c'est Alain... Merci à lui.

La Belle et la Dette
 
(Bruno Coppens  - Mis en ligne le 18/10/2008)
 


Il était une fois une belle princesse,
 
si riche et si courageuse qu'on l'appela Fortiche.
 
Fortiche grandit si vite que son papa,
 
Mauriche Lippens, se dit :
 
"Voilà un compte de fait, ouvrons-en un autre !" ..
 
C'est alors qu'il entendit une grosse Hollandaise lui chanter :
 
"L'ABN, l'ABN, ça voulait dire... on a vingt ans !"
 
Il en tomba éperdument AMRO et il l'acheta en débit du bon sens.
 
Du coup, ce qui devait tarifer tarifa,
 
le château de la Princesse était menacé !
 
Il fallait consolider les Fortisfiscations !
 
Seulement dans la finance,
 
Tout allait à vau-l'eau, à vall Street...
 
En Russie, on fermait la Bourse vit'fait, à la soviet !
 
L'Islande criait "Moscours ! Moscours !"
 
Et même le CAC 40 devenait CAC 48 : "Aidez-nous !"
 
Tout l'édifisc s'écroula
 
Les rocs s'fêlèrent... et cela fit, avec toutes ces pierres, belle mare !
 
Pour soigner la Princesse, on appela vite
 
Le médecin de garde,
 
Un urgentiste, Yves Leterme qui voulait sauver sa peau,
 
Enfin... Celle de la Princesse
 
Mais la sienne aussi, en passant...
 
Hélas, Fortiche avait toujours fort mal à la dette.
 
Alors c'est au casino qu'on joua la Princesse devenue la poule aux œufs d'or
:
 
"Attention ! Rien ne bat plus, les œufs sont frais !"
 
Et paf ! Débarque le chef de la BNP, Baudouin Proton,
 
La BNP parie bas
 
Et emporte la Fortiche !
 
Il saute sur l'occasion,
 
C'est le cas de le dire,
 
Pour l'épouser à l'insu de son plein gré.
 
Lors du mariage forcé, Fortiche perdit
 
Son nom de jeune fille et sa belle assurance.
 
C'est dingue que la BNP avale ainsi un si beau bijou de famille belge, et
tout ça en un seul W-E !
 
Comme quoi l'avaleur... n'attend pas le nombre des années !
 
Le jour même, la Princesse mourut
 
Dans un incendie qui se propagea de la sicav au grenier.
 
Ainsi Fortis s'éteignit
 
Et BNPaix a ses cendres...
 
Du coup, papa Mauriche, craignant le goudron et les plumes,
 
se réfugia sur la côte, groggy, Knokke-out.
 
Quant à Axel Miller, sans parachute doré...
 
Il se retrouva tellement démuni
 
qu'on l'appela "Axel raide" !
 
Seulement la Princesse n'était pas la seule dans le besoin.
 
Fortiche, c'est un peu l'arbre qui cache la déforestation !
 
Partout, c'était la dèche, le Big Bank !
 
Alors l'Etat versa des milliards et paya les dépôts cassés.
 
Ça calma la crise quelque temps, ça l'endormit même un peu...
 
Car la Bourse, c'est comme le serpent Kaa du livre de la jungle :
 
"Aie confiance, croîîîîs en moi !"
 
Seulement, pourra-t-on berner la crise plus longtemps ?
 
Ce serait un miracle plus fort qu'à la grotte de Lourdes,
 
car qui berne la dette soutire tout...
 
Quand la crise se réveillera, on devra se serrer la ceinture !
 
Hé oui !
 
Vous pensez bien que si l'Etat avance de l'argent
 
pour que le marché se régule,
 
il faudra bien quelqu'un pour payer la note
 
selon le bon vieux principe :
 
"Tu avances et moi, je régule,
 
Comment veux-tu, comment veux-tu que..."
 
Moralité: "La crise est devant nous mais le pire est derrière! "

A bientôt

Bachi45**

11:20 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/10/2008

ballade de ce dimanche

Bonjour,

allez, je vais considérer que vous avez été sages, donc, comme je tiens toujours mes promesses, voici quelques photos de notre ballade de ce dimanche.

Notre Belgique est belle et vous allez pouvoir le constater. Donc, plus de bla bla (puisque, quoi que j'écrive, ce sera mal interprété...), juste des photos.

sortie du garage ce matin

HPIM2685

la route et encore... la route

HPIM2688

HPIM2689

HPIM2690

HPIM2691

HPIM2693

HPIM2699

HPIM2700

Tiens, mais voilà notre indice vert dit "face de crème fraîche"... (pour ceux qui ne comprendraient pas, voir la dernière ballade au Luxembourg. Ben oui, 'faut chercher dans un autre post)

HPIM2701

Et toujours, votre serviteur qui apprend à dompter sa machine.

HPIM2703

HPIM2706

HPIM2721

L'automne et ses paysages aux couleurs fabuleuses

HPIM2707

HPIM2708

HPIM2712

L'arrêt restau en compagnie de...

HPIM2733

HPIM2717

HPIM2718

HPIM2719

HPIM2720

HPIM2735

HPIM2736

HPIM2740

Et retour tranquilleuuuuu à la maison.

Merci Marco pour les photos.

HPIM2728


Et pour ceux qui pourraient être jaloux, je n'ai qu'un seul conseil à donner... Achetez une bécane et faites partie du groupe.

Ciaoooo

Bachi45**

00:25 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

11/10/2008

Elle est arrivée...

Bonjour,

Ben oui, elle fait désormais partie de la famille. J'ai été la chercher jeudi en compagnie d'un collègue sympa, que dis-je, un véritable ami en fait.

Reportage photo ce sera nettement plus explicite.

Arrivé vers 14h00 dans les faubourgs de Namur au garabe BMW. Loooooooongue attente avant d'être servi. Rien ne bloquait pourtant, j'apportais une certaine somme d'argent, mais bon, nous sommes dans le namurois... 'faut l'temps que ça se passe.

Ci-dessous mon ennervement bien compréhensible (pour un bruxellois...)

HPIM2608

Résigné je prends mon mal en patience

HPIM2609

Pour passer le temps, on déconne un peu (pour changer...)

HPIM2614

HPIM2615

Aaaaaaah ennnnfin, il daigne s'occuper un peu de moi et me présenter ma bécane

HPIM2610

HPIM2611

Dehors je la découvre un peu par moi-même

HPIM2616

HPIM2617

HPIM2618

Et hop, c'est le GRAND moment du départ

HPIM2626

Le premier plein d'essence...

HPIM2628

Et c'est parti...

HPIM2633

HPIM2634

Déjà je découvre sur l'autoroute que les mains ne sont pas utiles sur ce genre de machine... DIDJU Bachi arrête de faire le c...

HPIM2635

La route du retour en images

 

HPIM2637

HPIM2638

HPIM2639

HPIM2640

Et rentré à la maison

HPIM2641

je n'ai qu'une seule chose à ajouter, cette bécane est vraiment extraordinaire.

Et pour finir, je voudrais rendre hommage et dire publiquement un énoooooooorme MERCI à Marc, mon collègue et ami qui m'a conduit jusqu'à Namur, qui ballade à moto avec Jacqueline et moi et qui me protège lors de mon apprentissage avec cette machine fabuleuse.

Merci Marco et à demain pour une autre ballade.

Pour les autres, si vous êtes sages, vous aurez peut-être des photos...

 

Ciaoooo et A++

 

Bachi45**

 

 

 

 

23:13 Écrit par A chaque jour suffit sa peine dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |